Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail

Quand la jeune Julie de LaQuotidienne.fr était un vieux machin de 55 ans

Plusieurs titres de la presse professionnelle du tourisme s’enorgueillissent de compter parmi leurs collaborateurs à succès de jolies Conseillères en voyages à la plume alerte.

Ainsi en est-il de Léa qui officie sur Tourmag.com et de Julie qui signe une chronique sur LaQuotidienne.fr. Si le secret autour de Léa Lablonde est bien gardé, TopTrip vous révèle – en partie – celui de Julie Labrune.

Au lancement de ce rendez-vous en 2013/2014, un vieux machin grisonnant de 55 ans se cachait sous les traits de la pimpante Julie de 28 ans. Votre serviteur signa alors sous ce pseudo plus de 80 chroniques, dont certaines enthousiasmèrent d’autres collaborateurs de LaQuotidienne.fr qui n’étaient pas dans la confidence.

Ainsi, le vénérable Pierre Doulcet tomba sous le charme de l'intrigante. À plusieurs reprises, le doyen des journalistes de la presse pro salua l’émergence de la «Génération Julie», en commentaire des chroniques de «la belle». Pour Doulcet, ses éditos insufflaient enfin un peu de sang neuf au traitement de l’actualité du tourisme et à la profession dans son ensemble, une impertinence et une fraîcheur dont seule la jeunesse a l’apanage. Ben voyons !

Une «Génération Julie» sur le retour

D’autres, comme Jean-François Rial, succombèrent aux formes (littéraires) généreuses de l'ensorceleuse… passablement flétrie par le poids des années, commentant ses écrits de petits mots affectueux. Mais le patron de Voyageurs du Monde exprima bien vite ses soupçons quant à l’identité de Julie Labrune. À l’occasion d’une conférence de presse, il désigna votre dévoué comme l’auteur de la supercherie. Bien vu. Comme quoi, on n’apprend pas au vieux singe à faire la grimace !   

Comme la plupart des chroniques de Julot Legrisonnant restent d’actualité, TopTrip en reproduira une sélection des plus savoureuses. Cette fois, point de pseudo trompeur, l’auteur est démasqué.

Reste à savoir par qui sont aujourd’hui rédigées les chroniques de la jeune Julie sur LaQuotidienne.fr. Par le quinquagénaire Philippe Reibec, éditeur du site ? Par Bertrand Figuier, 60 ans aux prunes, ou Pierre Doulcet himself, octogénaire au cœur vaillant ? Mystère ! 

© Texte & Photo - Toptrip.tv

Et voici la première chronique à Julie/Julot : Comment les oreillers me fatiguent

Et une autre : Comment en France on roupille

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

À propos

Pour toute demande d'information :

travelprovideo@gmail.com

Ou 06 82 57 57 8zéro